Après quelques jours d'absence, ce billet pour donner quelques nouvelles aux amis... La tête ne va pas bien en ce moment. Je suis désabusé, écoeuré, plus gout à rien. La raison en est principalement professionelle.
En effet, après avoir perdu ma fonction, mon équipe suite à l'accident, j'ai été rattaché à un nouveau supérieur hiérarchique, il y a maintenant un ans et demi de cela.
Au début, c'était du mi-temps thérapeutique , ce qui n'interessait pas du tout ce supérieur qui ne daigna même pas m'accorder un entretien, ni même me fixer des objectifs. Depuis un an et demi donc, pas d'appréciation, ni de notation, ce qui m'empêche toute possibilité d'évolution.
Mes horaires n'arrangeant pas ce monsieur, il m'a déplacé d'office dès la rentrée sur son cycle de travail personnel, ce qui signifie donc des horaires différents de mon épouse mais surtout des horaires beaucoup plus contraignant pour moi. A savoir
- Bus bondé le matin (heures de pointe) pour me rendre à la gare
- Plus de RER direct pour me rendre au travail, donc obligé de prendre une correspondance à Aulnay/bois avec changement de voies ( donc escaliers + marche )
- Pas de navette poste à l'arrivée pour m'ammener au centre de tri, donc de nouveau obliger de marcher pour prendre un bus qui me laissera à + ou - 500 metres de mon lieu de travail.
- Une amplitude de travail plus longue (9h00 - 17h00) au lieu de 6h00 -13h00 actuellement.
- Un retour aux heures de pointes avec bus et RER bondés, soit un trajet souvent debout et pénible lorsqu'on est moins valide.
- Le traitement anti douleur que je suis actuellement me provoque des crises de somnolence  qui m'obligeaient à une sieste l'après midi ( dorénavant impossible )
- Plus possible non plus avec ces nouveaux horaires de suivre les soins de Kiné.

Cerise sur le gâteau, hier j'ai été victime d'un nouvel accident de trajet provocant entorse avec déchirement du ligament au pied valide.

La direction du centre pense à une simulation parce qu'à ce jour, je n'ai pas encore accepté de signer ces nouveaux horaires, et que je ne les signerai ( ou pas ) qu'après un entretien avec le médecin de travail qui validera ou non la lette écrite par mon médecin généraliste ainsi que celle de mon chirurgien dénonçant l'incompatbilité de ces nouveax horaires avec mon état de santé

Comme vous le voyez, le moral n'est pas au beau fixe et l'envie de bloguer ou de toute autre chose n'y est plus. J'espère que tout cela va s'arranger au mieux dès la rentrée même si je n'y crois pas trop.

La poste est devenue une entreprise inhumaine,dirigée par de jeunes loups carrieristes et sans scrupules, tant envers ses employés qu'envers ses usagers qui sont devenus les clients...

Je vous dis à bientot